Avenue Albert 1er, 72, 1332 GENVAL (RIXENSART)
Follow Us:

Mouche de la carotte

Mouche de la carotte (Psilarosae)

Stade ravageur : chenilles phytophages Ordre : Diptère

Ce petit diptère (4 à6mm) est une mouche noire luisante avec une tête rougeâtre. Les dégâts sont causés par ses larves jaunâtres (6 à 7mm) qui creusent des galeries à l’intérieur des racines. Les feuillages se décolorent et des tunnels de couleurs bruns sont observés sous la couche extérieure des racines.

Psilarosae peut réaliser 2 à 3 générations par an. Les adultes de la première génération émergent du sol de fin mars à juillet. Après la période de reproduction, les œufs sont déposés dans le sol près des plantes hôtes. Les larves éclosent après 5 à 15 jours et s’alimentent durant 1 mois des racines, puis retournent dans le sol pour effectuer leur pupaison. Les mouches adultes émergentde juillet à septembre et engendrent les larves de seconde génération très nuisibles qui causent d’énormes dégâts d’octobre à novembre. La baisse des températures fait que ces larves hivernent sous forme de pupe pour donner de nouveaux adultes au printemps suivant.

Plantes hôtes

Ce ravageur attaque pratiquement toutes les Apiacées avec une préférence pour la carotte sauvage et cultivée, mais aussi le céleri, le panais et le persil.

Stratégie de détection : le monitoring par phéromones/kairomones

Les phéromones sont des substances secrétées par un insecte et qui, reçues par un individu de son espèce provoquent une ou plusieurs réactions spécifiques. Les kairomones sont des substances naturellement émises par les plantes qui ont un effet attractant sur les insectes.Le monitoring par phéromones/kairomoneattire et piège les mâles et femelles afin de détecter l’arrivée éventuelle d’un insecte représentant une menace pour la culture. Cela permet de pouvoir déclencher à temps une intervention curative si besoin ou de mesurer l’efficacité d’un traitement en vérifiant la présence ou non du ravageur sur la parcelle, ou de suivre le niveau d’infestation.

Avantages

Efficace/ Sélectif / Inoffensif pour la faune, la flore, les opérateurs et les riverains / Pas de résidus ni d’intrants / Pas de résistance / Compatible avec la loi Labbé et les labels d’agriculture biologique.

Recommandations / Sécurité

Conserver hors de portée des enfants.
Conserver à l’écart des animaux domestiques.
Conserver à l’écart des aliments et boissons.
Conserver dans son emballage d’origine et respecter les usages, doses, conditions et précautions d’emploi mentionnés. Ne pas congeler.
Ne pas manger, ne pas boire et ne pas fumer pendant l’utilisation. Se laver les mains après manipulation.
Jeter les emballages vidés et rincés dans la poubelle ménagère.

Premiers soins :

En cas de contact avec les yeux, rincer à l’eau par mesure de précaution.
En cas de contact avec la peau, laver avec beaucoup d’eau.
En cas d’ingestion, ne pas faire vomir, rincer la bouche et consulter un médecin.
En cas de malaise, consulter un médecin et lui présenter l’étiquette.

Produit utilisable en jardinage biologique.

Période de détection de Psilarosae

Période indicative pour l’Europe
Icons made by www.freepik.comfrom www.flaticon.com

Piège à phéromones/kairomones: Mouche de la carotte

La technologie M2i

  • Procédé breveté unique de micro encapsulation de la phéromone
  • 100% vert et biodégradable
  • Nouveaux formats et modes d’applications innovants
  • Diffusion régulière et rallongée pour une meilleure efficacité
  • Stockage simplifié à température ambiante
  • Longue durée de conservation : 2 ans et demi
  • Compatible avec différents types de pièges

Mode d’emploi

Conseil d’utilisation : seringuePsila Pro Caps (contenant des kairomones et des phéromones d’agrégation de Psilarosae)avec le piègeSticky.

Préparation du piège : décoller le film de la partie adhésive. Vider le contenu de la seringue au milieu de la plaque adhésive. Les mouches attirées par leskairomones et phéromonesviennent se coller à la partie adhésive.

Caractéristiques de Psila Pro Caps

Type de produit Diffuseur de phéromones/kairomones
Usage Détection/Monitoring
Substance active Méthyl eugénol
Dose minimum de substance active 9 mg (0,83%)
Durée indicative de diffusion* 2 mois
Stade de l’insecte ciblé Adulte (mouche)
Rayon de diffusion estimé Mouches attirées sur un rayon de 10m
  • *pour une température moyenne de 30°C et en l’absence de vents forts

Mise en place de la détection

Période de détection : avril à septembre (penser à renouveler le diffuseur de phéromone selon la durée indicative de diffusion).
Positionnement du piège :suspendu à environ 50cm du sol
Densité recommandée : 1 piège aux 4 coins de la parcelle à une distance de 5m des plants de manières à ne pas attirer la mouche dans les plants.

Surveillance du ravageur et préconisations

Fréquence de suivi des pièges Hebdomadaire
Seuil d’intervention recommandé Plus de 1 mouche/piège/semaine
Méthodes de lutte En cours de saison et selon les niveaux de captures : traitements insecticides et/ou traitements de biocontrôle en fonction du stade du ravageur. Se référer aux préconisations des produits de protection des plantes homologués (ephy.anses.fr)et/ou auprès de votre technicien conseil.
Mesures préventives possibles Poser des filets ou voiles anti-insectes qui empêchent les mouches de venir pondre au pied des plants.

 

Effectuez une recherche

Panier